La Caisse d’Epargne nous rejette

Je ne suis pas notre association, cela semble difficile à comprendre pour certains. Une association est une entité juridique créée dans un but précis par des êtres humains. Je suis un de ces êtres humains qui ont fondé cette association. Et notre association a bien sûr besoin d’êtres humains pour entrer en contact avec d’autres et faire son travail, remplir sa mission. C’est dans un tel contexte que notre association avait acheté une carte de paiement de la société autrichienne Aron24 qui devait permettre à l’association d’ouvrir un compte sur Weshare Crowdfunding pour lui permettre d’avoir des dons, puisque tout le monde refuse de la soutenir et elle ne reçoit que des miettes pour Noël. Je ne connais aucune autre association qui soit aussi méprisée que la nôtre. Il faut bien trouver des dons quelque part pour faire un travail en faveur du Sahel! Je me suis complètement ruinée à tout financer toujours toute seule, parce que je ne peux faire autrement que faire ce travail et je ne peux que financer ce que les autres ne veulent pas financer. Donc, je suis obligée de réfléchir constamment aux moyens de trouver de l’argent pour l’association.

icea-caisse-depargne-eckbolsheimDonc, cela fait quelques temps qu’il reste 4,40 euros sur le compte livret A de notre association. Il y a quelques jours, je reçois une lettre recommandée avec accusé de réception de la Caisse d’Épargne qui nous écrit:

“Je suis au regret de vous informer que notre établissement a décidé de mettre un terme à nos relations commerciales.

Votre compte LIVRET n° xxx sera clôturé le 26/11/2016. […] Nous attirons votre attention sur le fait qu’il vous appartient de laisser un solde suffisant pour le règlement de toutes vos opérations en cours …”

Je suppose que la fameuse société Card Compact dont j’ai eu l’occasion de parler dans un article précédent a voulu tenter une opération sur ce compte au travers d’une société de recouvrement.

Quand je vois ce que la commune où j’ai fait mes premiers pas est devenue, je suis totalement dégoûtée. Cette banque qui nous rejette, qui nous parle de relations commerciales, depuis quand avons-nous des relations commerciales avec une banque?? Non, notre association a des relations bancaires, elle a juste besoin d’un compte pour pouvoir recevoir des dons, elle n’a pas pour mission de jouer l’esclave de la banque et de l’enrichir avec de l’argent donné par d’autres, cette banque n’a donc jamais fait un seul euro de dons à notre association, ne s’est jamais intéressée à ce que nous faisons, à ce que devient le social et solidaire dans sa commune d’implantation. Et si je le lui demandais maintenant un montant conséquent d’euros, elle me rirait au nez et aurait milles excuses pour ne surtout rien donner, rien partager.

Vous en pensez ce que vous voulez, l’association ICEA se tient toujours debout et droite dans ses bottes. Et si la Caisse d’Épargne nous rejette, nous nous débrouillerons autrement et continuerons à chercher les réels êtres humains sur cette pauvre planète. Même pour un rendez-vous pour clarifier le problème face à face, elle n’a pas été disponible. C’est d’une tristesse. Mais nous nous débrouillons à partir du 26/11/2016 autrement, nous utiliserons alors le compte personnel de la présidente.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.